Le traité de Lisbonne a introduit des modifications substantielles dans l'organisation des compétences de l'Union européenne en matière de droit pénal. Un nouvel élan est né pour l'élaboration de normes favorisant la reconnaissance mutuelle des décisions, le rapprochement des législations et l'harmonisation des infractions et des peines. 

La pratique du droit pénal est à l'aube d'une véritable révolution. Les enjeux et les perspectives sont immenses. La mutation de cet environnement n'est qu'une étape dans le renforcement de l'espace de justice, de liberté et de sécurité. 

<div align="center"> Programme colloque du 13 juillet 2014</div>