biilet.jpg
biilet.jpg, mar. 2017

La nouvelle table ronde du CEIFAC sera l’occasion de faire le point sur les avancées et les carences de la lutte contre la corruption en France et de faire connaissance avec la nouvelle Agence Française Anticorruption (AFA) et sur les techniques d’investigation du Parquet financier créé par la loi du 6 décembre 2013. Elle démontrera l’urgence de systématiser les investigations financière pour lutter efficacement contre la corruption.

Pour échanger et débattre, plusieurs experts ont répondu à l’invitation de Chantal Cutajar, Directrice générale du CEIFAC, parmi lesquels : Charles Duchaine, préfigurateur de l'AFA, Thomas de Ricollfis de la Direction centrale de la Police Judiciaire et Directeur de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), Eliane Houlette, Procureur national financier (PNF) ou encore Benoît Bringer, journaliste d’investigation pour l’agence Premières Lignes.

Si la première partie de la matinée sera l'occasion de débattre entre professionnels et experts sur des thématiques techniques et spécifiques, la seconde - à partir de 10h15 - s'ouvrira au grand public pour que celui-ci puisse appréhender les tenants et aboutissants de la lutte contre la corruption en France.

 

 

 

 

Au programme de cette matinée table ronde

8h15 : Ouverture aux professionels par Chantal Cutajar

8h30 - 8h45 : Présentation technique de deux investigations financières impliquant du big data : les PANAMA Papers (corruption et paradis fiscaux) et l’affaire TABERNULA (délits d’initiés au Royaume-Uni) - Similarités et difficultés dans ce type d’investigation, par Elena Addesa-Pelliser

8h45 - 10h00 : Table ronde n° 1 : Investigations financières et affaires de corruption - collecte et traitement des données, animée par Marc Simon, Commissaire divisionnaire, Chef de l’Unité centrale d’analyse criminelle opérationnelle, Direction de la lutte contre la criminalité grave et organisée en Belgique.

Débat avec :

  • Cécile Schilis-Gallego, journaliste d’investigation, International Consortium of investigative Journalists (ICIJ) ;
  • Bertrand Vols, Directeur de l’office central pour la répression de la corruption et office central de lutte contre la délinquance économique et financière organisée, Belgique (approche de data-mining dans les enquêtes) ;
  • Bruno Gonzalez-Valdelievre, Chef d’analyse de la dépense publique, Direction de l’Analyse, Office central de lutte antifraude de la Catalogne Espagne (présentation du projet big data) ;
  • Silviu Popa, Secrétaire général de l’Agence roumaine de l’Intégrité, Roumanie ;
  • Benoît Bringer, journaliste d’investigation de l’agence Première ligne, France.

10h00 - 10h15 : Pause-café

10h15 : Ouverture au grand public

10h15 - 11h45 : Table ronde n° 2, animée par Chantal Cutajar : de la lutte contre la corruption en France, après la loi n° 2016-1691 du 8 décembre 2016 dite Sapin 2, relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique.

Débat avec :

  • Bruno Dalles, Directeur de TRACFIN, cellule de renseignement financier (CRF), France ;
  • Charles Duchaine, Préfigurateur de l’Agence française anticorruption (AFA), France ;
  • Thomas de Ricolfis, Direction centrale de la Police Judiciaire, Directeur de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), France ;
  • Eliane Houlette, Procureur national financier, France ;
  • Benoît Bringer, journaliste d’investigation, agence Premières Lignes, France.

11h50 – 12h00 : Clôture

Informations pratiques

Vendredi 7 avril 2017 de 8h15 h à 12h

Université de Strasbourg, Institut Le Bel
Amphithéâtre n° 1
4 rue Blaise Pascal – 67 000 Strasbourg

À noter : la table ronde sera retransmise en direct sur http://www.canalc2.tv/